Dans le cadre de l’arrêt du réseau téléphonique commuté (RTC) annoncé par l’ensemble des opérateurs télécom, le convertisseur IP@larm a été conçu pour pérenniser en toute sécurité et à moindre coût le parc actuel de transmetteurs RTC.

  • IP@larm surveille en permanence l’état de la connexion IP avec le centre de télésurveillance, assure automatiquement son secours en utilisant un canal de transmission GPRS, et permet de télécommander tout type de transmetteur.
  • IP@larm est l’un des seuls produits du marché capable de transporter les flux audio en VoIP et vous permet d’effectuer des levées de doute sans contre-appel.
  • Enfin, IP@larm peut être installé rapidement et en toute confidentialité grâce à une procédure de téléchargement permettant de centraliser le déploiement, l’exploitation et la gestion du parc.

UN TRANSMETTEUR RTC NE DOIT PAS ÊTRE CONNECTÉ DIRECTEMENT À UNE « BOX » INTERNET : POURQUOI ?

Au-delà du risque induit en cas d’indisponibilité de la connexion internet (« box » non sauvegardée par batterie, perte de la connexion DSL nécessitant parfois des redémarrages « à froid »), plusieurs facteurs d’ordre technique sont susceptibles d’altérer, pendant leur transport, les signaux générés par les transmetteurs RTC, qu’il s’agisse de modulations DTMF (fréquences vocales) ou FSK (modems). Ces dysfonctionnements sont non déterministes et impactent de manière aléatoire la connexion logique entre le transmetteur RTC et le centre de télésurveillance.

Pour répondre à cette problématique, le convertisseur IP@larm s’intercale entre le transmetteur RTC et la « box » ou le routeur du client, interprète localement les signaux générés sur l’interface analogique du transmetteur RTC, et gère le dialogue avec le frontal de réception du centre de télésurveillance en utilisant un protocole IP crypté. La fiabilité et la sécurité du transport des informations sur le réseau internet peuvent ainsi être garanties.

PLUSIEURS VERSIONS POUR SATISFAIRE TOUS LES BESOINS

La gamme IP@larm comprend quatre modèles. Le convertisseur IP@larm est disponible sous la forme de cartes électroniques pouvant être installées à l’intérieur d’un transmetteur RTC ou en version coffret doté d’une alimentation, d’un emplacement pour batterie de secours, de témoins de présence secteur et de batterie faible ainsi que d’une autoprotection à l’ouverture et à l’arrachage.

COMPATIBLE AVEC TOUS LES TYPES DE TRANSMETTEURS

IP@larm émule les protocoles RTC les plus courants (CESA,CONTACT ID, DAITEM, SERIEE, SIA, SURTEC…). La mise en oeuvre des protocoles s’effectue sur le frontal de réception et tout protocole nouvellement configuré devient immédiatement disponible pour l’ensemble du parc de convertisseurs IP@larm. Plus encore, les entrées et sorties de télécommande disponibles sur le convertisseur IP@larm lui permettent de s’interfacer avec tout dispositif non équipé d’un transmetteur RTC (centrales, éclairage, automatismes, etc.).

SOYEZ PLUS EFFICACE GRÂCE À LA LEVÉE DE DOUTE AUDIO

IP@larm prend en charge le mode audio des transmetteurs RTC. Les flux audio sont transportés sur le réseau IP (VoIP) et peuvent être directement exploités par les opérateurs sans qu’il leur soit nécessaire d’établir un contre-appel. Pour plus de sécurité les flux audio sont également cryptés et un mécanisme d’annulation d’écho procure un confort d’écoute optimal.

PROCEDURE D'INSTALLATION ET DE CONFIGURATION SIMPLIFIÉE

Déployez très rapidement et en toute sécurité votre parc de convertisseurs IP@larm. Un profil généré par le télésurveilleur et communiqué à l’installateur contient toutes les informations nécessaires à la connexion du transmetteur au centre d’exploitation. Ce profil est programmé dans IP@larm et permet au convertisseur de télécharger automatiquement sa configuration à partir du centre d’exploitation lors de sa mise en service. Pour la sécurité de votre système d’information un mécanisme d’encodage du profil permet de masquer les informations sensibles, et notamment les adresses IP des frontaux de réception.

RACCORDEMENTS FIABLES, SÉCURISÉS ET SECOURUS

Raccorder un transmetteur RTC à l’aide d’un convertisseur IP@larm, c’est se prémunir des risques liés à l’indisponibilité de la connexion. IP@larm gère jusqu’à quatre directions IP, surveille en permanence l’état de la connexion IP principale et, en cas de besoin, établi une connexion de secours en utilisant un canal GPRS ou GSM. Enfin, pour préserver la confidentialité des échanges et limiter les risques de cyber attaques, toutes les transmissions IP sont cryptées.

ADMINISTRATION ET GESTION CENTRALISEE

Il est possible de consulter et de modifier à distance la configuration du convertisseur IP@larm ou encore de mettre à jour son logiciel. IP@larm possède également un journal qui stocke les événements client et système (numérotation, rapports de connexion, modifications de la configuration, anomalies de fonctionnement, etc.). Tous les journaux peuvent être consultés depuis le centre d’exploitation et faire l’objet d’un relevé automatique pour réaliser un regroupement statistique des données.

Plus d'informations sur ce produit?

N'hésitez pas à nous envoyer un message ou nous appeler

Contactez nous

NICE (Siège social)

Bâtiment Le Tamango
44 Boulevard Napoléon III
06200 Nice - FRANCE

+33 4 92 26 70 26
+33 4 93 53 18 88
PAU

54, bd Alsace Lorraine
64000 Pau - FRANCE

+33 5 59 90 32 32
+33 5 59 90 32 39