AZUR SOFT ANTICIPE L’ARRÊT DU RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE COMMUTE (RTC) ET ANNONCE L’INTÉGRATION DU PROTOCOLE SIP (Session Initiation Protocol)

AZUR SOFT ANTICIPE L’ARRÊT DU RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE COMMUTE (RTC) ET ANNONCE L’INTÉGRATION DU PROTOCOLE SIP (Session Initiation Protocol)

Nice le 30 novembre 2016 – Pour accompagner ses clients et ses prospects dans cette transition délicate, AZUR SOFT est le premier à annoncer l’intégration du protocole SIP dans son portefeuille de produits conçus pour les professionnels de la sécurité et de la téléassistance. Le support de ce protocole de communication standard réaffirme la volonté d’AZUR SOFT d’offrir à ses clients des solutions interopérables et ouvertes sur un écosystème toujours plus dense.

Le protocole SIP permettra aux solutions AZUR SOFT déjà déployées, qu’il s’agisse de frontaux de réception, de la plate-forme de supervision Horus ou encore du Serveur Vocal Interactif (SVI), de se raccorder aux services de « voix sur IP » (VoIP) qui seront prochainement livrés par les opérateurs en remplacement des accès numériques T0 et T2 actuellement déployés.

«Sans attendre l’arrêt de la commercialisation ni la fermeture définitive des services du RTC, les opérateurs ont déjà entamé pour des raisons techniques et économiques la migration de leurs cœurs de réseau vers l’IP. Il en résulte des transmissions erratiques, synonymes d’appels abusifs que certains de nos clients constatent d’ores et déjà. Dans ce contexte, nous ne pouvons qu’encourager nos clients à accélérer leur propre migration afin de supporter au plus tôt ces infrastructures IP. Par ailleurs, une partie de notre clientèle internationale doit faire face à des échéances beaucoup plus brèves. C’est notamment le cas de la Suisse où l’arrêt définitif du RTC est programmé pour fin 2017», indique Luc HALLION, Directeur du Business Développement d’AZUR SOFT.

Le protocole SIP permettra par ailleurs aux solutions d’AZUR SOFT de supporter le raccordement des transmetteurs connectés à des box internet et de s’interfacer nativement avec la majeure partie des solutions de téléphonie sur IP (IPBX). Les clients pourront également gérer plus finement la croissance de leur activité en augmentant les capacités de leurs accès télécom en fonction de leurs besoins réels. La disponibilité des accès télécom sera également améliorée en cas d’incident réseau.

«En faisant disparaitre la notion d’interface physique, le protocole SIP nous permet de proposer une solution entièrement logicielle, de réduire les coûts liés à la maintenance du matériel et d’augmenter le taux de disponibilité des services. Nos clients peuvent ainsi déployer des architectures de type cloud sur des plates-formes virtualisées et réduire notablement leurs coûts d’exploitation. Par ailleurs, le protocole SIP s’appuie sur la couche applicative et peut facilement interagir avec de nombreuses applications. Il s’agit pour nous d’un pré requis pour le développement de services innovants», commente Luc HALLION.